chèque

par revuespam

Bonjour X

Je me permets de t’envoyer ces deux manuscrits terminés avant l’été (123456 et ABCD, ndla), qui forment un ensemble en chiffres et en toutes lettres. C’est un chèque en blanc que je fais. Il m’a fallu beaucoup de temps pour y arriver, et je ne sais pas si je suis arrivé à quelque chose, mais je sais que j’ai fini quelque chose. Je crois que ce livre est assez froid, qu’il ne veut pas être aimé, mais qu’il nourrit quand même – au sens du repas avalé devant la télé. Que c’est précisément son sujet : continuer à se nourrir, même sans le goût, même sans plaisir. Se maintenir en vie, continuer à écrire. On y trouve des analogies entre livre et frigo, langage et code de carte bleue : ces images inévitables qui donnent à mes livres une apparence de méchante parodie de poésie abstraite. Mais s’il y a une méchanceté dans ma poésie, c’est seulement vis-à-vis d’elle même, de ce qu’elle veut imiter, de sa prétention a se dépasser pour survivre.

J’espère que leur lecture t’intéressera, même pas tout de suite, même pas du tout.

Je continue à écrire, en ce moment même.

Amicalement

Hugo

Mail à un éditeur.

Publicités