bol

par revuespam

Un disciple observant son maitre en train de récurer un bol de métal croit lire dans son regard une leçon ayant trait à l’humilité. Mais il n’en est rien, et le maitre lui assène un coup de bol sur la tête. L’élève salue et repart, troublé, cherchant en vain la trace de l’éveil que ce choc aurait pu provoquer en lui. Plus tard, le maitre commente l’événement. Son intervention se termine par ces mots : « Cette histoire n’a rien à voir avec l’enseignement du maitre ou l’éveil du disciple. Quand je lave mon bol, il n’est question que de l’action de l’eau sur le métal ».

Fausse histoire zen, approximativement traduite de mon rêve au réveil.

Publicités