miettes

par revuespam

Bonjour Samuel, je t’envoie ce poème au débit chaotique, dont les enjambements sont conçus comme de petites pertes de temps insupportables. La forme oscille entre rap de merde et comptine moyenâgeuse, le contenu est à l’avenant. C’est le genre de poème qu’on écrit quand on a mal à la bite, le cœur en miette et le cerveau qui fond.

(Lettre à Samuel Rochery à propos d’un mauvais poème, ici remplacé par sa description)

Publicités